top of page
  • Photo du rédacteurLéa-Claude Yoga

Santosha

Dernière mise à jour : 9 sept. 2023

As-tu l’impression d’être constamment occupé? De passer la majorité de ta vie au travail? D’avoir toujours un nouveau projet? De passer presque tout tes temps libres entouré de gens? Travail, école, escalade, yoga, vélo, souper entre amis, prendre un verre ici ou là, etc.


Être occupé est une addiction. On trouve toujours quelque chose à ajouter à ce vortex sans fin. Ça peut être un devoir, une obligation ou une simple activité... c’est sans fin. Cette attitude de constamment être plus ou faire plus garde notre système nerveux bien actif, état qui peut se rapprocher d’un état de panique. Beaucoup d’entre nous sont dépendants à cet état de stress si bien que l’idée de relaxer, de ralentir, de se tourner vers le monde intérieur semble impossible. Ce mode de vie peut amener à cette roue sans fin d’illusions qui est basée sur la création d’un faux Soi, aussi appelé l’ego.


L’ego cherche un bonheur stable dans cette roue, mais ne le trouve jamais. Et sous ce tourbillon de choses à faire, où l’ego se promène, se trouve peut-être un énorme désordre: des émotions qu’on préférerait ne pas sentir comme la tristesse, la dépression, la colère, l’anxiété, la pitié de soi, la peur... Elles se manifestent généralement par des douleurs chroniques, des blessures ou même la maladie, le genre de choses qui passe généralement en dernier chez une personne occupée. La plupart du temps, l’ego fonctionne parce qu’il a peur de faire face à la douleur et à la souffrance qui se trouve au centre du cœur. Peu importe à quelle vitesse ton monde tourne et à quel point tu es occupé, c’est ta vie et tu as le choix. Tout ce que tu dois faire c’est de t’arrêter assez longtemps pour respirer au-delà de ton armure émotionnelle et être assez fort pour faire face à ce que tu fuis. Tu dois t’accepter tel que tu es et arrêter d’essayer de te prouver au monde entier... pour prouver que tu vaux quelque chose.

La joie qui vient d’une acceptation complète de soi-même est appelée Santosha. C’est le bonheur de se manifester à partir de cet endroit infini de vérité à l’intérieur de soi, cet endroit où tu as déjà tout ce dont tu as besoin, où tout est complet et dans lequel tu as accès à tout l’amour de l’univers.


- Léa-Claude Yoga



77 vues0 commentaire

Comments


bottom of page