top of page

Le yoga et l'esprit


« Le yoga, c’est l’arrêt des fluctuations de la conscience. » - Sutra 1.2

C'est seulement le deuxième Sutra, mais il est déjà extrêmement riche de sens quant au pourquoi on pratique le yoga. On comprend tout de suite que le yoga va bien au-delà des formes que l’on peut faire avec nos corps ; des postures.


Le yoga c'est le contrôle des fluctuations du contenu mental et ici, le contrôle ce n’est pas nécessairement d’arrêter le mental mais plutôt de l'apaiser. Rappelons-nous que le yoga est une pratique, donc il ne faut pas se dire que si on n’arrive pas à contrôler le mental on n’arrive pas à faire du yoga. Ce que ce sutra nous donne c’est plutôt une direction.


La nature de l’esprit c’est de bouger, d’errer, alors il ne faut pas se sentir mal de faire quelque chose de naturel.


Est-ce qu’on peut cependant essayer de ralentir ce mouvement, chercher à trouver plus d’espace afin de voir plus clairement toutes ces choses qui passent par l’esprit ou simplement pour trouver des moments de pause?

J’aime beaucoup la comparaison avec la lumière d’un phare qui tourne : elle ne s’éteint jamais, mais, de la manière dont elle tourne, nous donne ces moments de noirceur (dans ce cas-là) qui peuvent être représentés comme un arrêt, une sensation d’espace. C’est ce qu’on recherche. On cherche à s’éloigner de cette partie de ping-pong orchestrée par l’esprit.


Comment apprendre à apaiser ce mouvement (qui fait partie de notre nature)?

Comment travailler avec cette agitation innée?

Comment trouver ces doux moments d'espace ou d’arrêt relatif?


Quand l’esprit vagabonde, et non pas si, mais quand, essayez de le voir comme une toute petite bulle de savon fragile et imaginez votre volonté comme étant une plume délicate qui viendra soigneusement guider cette petite bulle à l’endroit où elle aimerait aller.


Délicatesse. Patience. Douceur.


Quand on y pense, ce sont toutes des caractéristiques qu’on aimerait développer envers nos enfants, nos familles, nos amis ou nos animaux. Peut-on être aussi patient qu’on pourrait espérer l’être envers quelqu’un d’autre avec nous-mêmes sur ce chemin vers la découverte, la compréhension et le contrôle du mental.

8 vues0 commentaire

Σχόλια


bottom of page