top of page
  • Photo du rédacteurLéa-Claude Yoga

LES EXTENSIONS - Les catégories de posture de yoga de la tradition tantrique

Dans la tradition tantrique, les asanas (postures) sont divisés en 6 catégories. Chaque posture a son lot de complexité, mais on peut en classer la grande majorité dans une de ces dernières. Pour classer nos postures dans les différentes catégories, on regarde quel est le mouvement de la colonne vertébrale. Voici les catégories:


  1. Les flexions avant

  2. Les torsions

  3. Les latérales

  4. Les cambrés

  5. Les extensions

  6. Les inversions


Si vous avez déjà certaines connaissances venant d'autres traditions, il est possible que ces catégories soient différentes de celles que vous connaissez. Dans ce cas, rappelez-vous simplement que la base, ici, c'est le positionnement de la colonne vertébrale. Allons maintenant explorer les extensions plus en profondeur.


LES EXTENSIONS



Au niveau physique


Que fait la colonne vertébrale dans cette catégorie de posture?


Elle reste neutre. Avec cette catégorie, on cherche à retrouver l’alignement sain de notre colonne vertébrale. On veut développer de la force au niveau de tous ces muscles du dos qui nous aident à garder une bonne posture tout en revenant peu à peu à la courbe naturelle de notre colonne. On renforce et allonge la colonne vertébrale en évitant de trop arrondir ou arquer le dos.


Petit rappel : Ne pas confondre cette catégorie de posture avec les cambrés. Dans la tradition tantrique, les extensions sont une catégorie en soi qui est à part et qui représente l’allongement de la colonne vertébrale et non pas le mouvement vers l'arrière de celle-ci.


**Attention! Allonger ne veut pas dire sortir la cage thoracique vers le haut ou lever le menton vers le ciel. On cherche la longueur de la colonne tout en gardant une neutralité . **


Les extensions c’est une catégorie de posture qui peut sembler extrêmement simple parce qu’à première vue, ou plutôt à l’externe, on ne fait pas « grand-chose » avec la colonne vertébrale. Elle ne bouge ni vers les côtés, ni vers l’avant ni vers l’arrière; mais à l’interne c’est autre chose. C’est une catégorie de posture qui peut devenir très riche, justement de par sa profondeur, parce qu’on ne fait tellement pas « grand-chose » au niveau physique qu’on peut accéder à beaucoup plus de sensations subtiles et profondes. Une façon d’approfondir l’expérience de cette catégorie de posture, c’est de tenir les postures un peu plus longtemps et de chercher à "lisser" la respiration (comme si on repassait le souffle au fer à repasser). Plus le souffle est fluide et continue, plus on pourra approfondir notre expérience interne.

 

La respiration

Pour la respiration, on peut garder une respiration égale, travailler avec l’inspiration, travailler avec l’expiration ou avec les deux dans la même pratique. Comme ce sont des pratiques assez avancées, elles peuvent inclure beaucoup d’éléments. Il y a donc beaucoup d’options en ce qui a trait au souffle. Ça va dépendre de la structure de notre pratique (choix de postures, bhav ou intention de la pratique, etc.)


Au niveau émotionnel, mental et spirituel


Dans ce genre de pratique, on est plus à la recherche de stabilité que de flexibilité. Une stabilité au niveau de la colonne vertébrale, oui, mais aussi au niveau du corps au complet; une stabilité également au niveau de l’esprit. La stabilité est la porte d’entrée pour des choses comme la méditation ou une meilleure connaissance de soi; c’est aussi une façon de se regarder soi-même sincèrement et complètement.


Ce qui est aussi agréable avec les extensions, c’est qu’il y a une potentielle luminosité qui va se créer dans cette friction générée par le faire de tenir la posture pour un certain temps et ce qui nous attend de l’autre côté, c’est cette sensation, dans l’esprit, d’espace et de concentration; une sensation profonde de revenir à son centre. C’est comme si ça nous invite de plus en plus à revenir à cette chose pure et éternelle qui se trouve au fin fond de nous-mêmes, le Soi (avec un grand S).


Dans les pratiques d’extensions, on veut donc ramener l’attention, l’énergie, le long de la colonne vertébrale. On utilise beaucoup cette catégorie pour des pratiques plus avancées énergiquement et je ne vais pas trop m’avancer à ce niveau ici, mais je voulais quand même le nommer. On travaille parfois avec des bandhas, des mantras ou d'autres éléments plus subtils. On cherche aussi à ouvrir un des canaux énergétiques principal : Shushumna Nadi (notre canal énergétique central).


Ce que la tradition dit c’est qu'en atteignant Shushumna Nadi, on expérimente la vie comme étant sacré.

Les extensions, c'est une invitation à retrouver notre stabilité, à laisser aller nos limitations, à revenir à notre plein potentiel et à aller au-delà de nos obstacles. Elles sont aussi associées à l’élément feu; un feu sacré pour retrouver l’aspect plus sacré de nos vies. Elles peuvent donc être d'excellentes pratiques de purification.


Avec les extensions, on veut se recentrer et retrouver notre plein potentiel: aller vers une meilleure version de nous-mêmes.



VOICI UN RÉSUMÉ:

  • Physique: La colonne vertébrale reste neutre.

  • Respiration: L'inspiration, l'expiration ou les deux.

  • Éléments: Feu

  • Émotionnel, mental & spirituel: Recherche de stabilité. Connaissance de soi. Revenir à soi. Laisser aller nos limitations. Aller au-delà de nos obstacles. Préparer à la méditation. Feu sacré. Retrouver son plein potentiel.


Alors voilà, un petit résumé des extensions et voici un cours en ligne pour l'explorer si le coeur vous en dit : « Les extensions - La stabilité ».

Au plaisir! xx


9 vues0 commentaire

Comments


bottom of page